Après une première mission en 1998-2000 avec FIDESCO, ONG Catholique française et un Master de Coordination dans la Solidarité Internationale - Sécurité alimentaire, suite à une conversion fulgurante à la foi catholique, Carine Salomé passe des missions professionnelles en situation d’urgence à une vie de missionnaire.

2019 Puits, Tumbura, Soudan Sud

Jeune baptisée à l’âge de 25 ans dans les eaux du Jourdain en 2000, elle fait le constat que dans les camps de réfugiés par où elle passe, on apporte beaucoup de “choses” pour le corps mais que le soutien humain fraternel et spirituel est quasi absent, alors qu’il est indispensable pour permettre aux populations qu’elle rejoint en mission de se reconstruire et de leur rendre leur dignité.

2000 Baptêmes et Confirmation, Carine Jourdain, Terre Sainte
2000 Baptêmes et Confirmation, Carine Jourdain, Terre Sainte

Un soutien humain fraternel et spirituel

Elle choisit donc d’arrêter les missions comme professionnelle et commence des missions de soutien humain fraternel et spirituel à travers le charisme de sa famille spirituelle, la communauté de l’Agneau, dans différents pays entre 2007 et 2015.

C’est également un temps fondateur à travers une formation religieuse intense, une vie commune au sein de sa communauté, une diversité des missions vécues auprès des enfants des rues, dans les prisons, dans les hôpitaux pour enfants.

2021 Carine, fleurs de la Chapelle, Camp Samos, Grèce

Oratoires de prière et d’Adoration

C’est alors qu’elle commence à mettre en place des oratoires de prière et d’Adoration pour les enfants en grande vulnérabilité en Argentine.

Puis en 2015, en accord avec sa communauté, portée par l’association Fidesco, et envoyée par son Evêque responsable du diocèse d’Avignon, Monseigneur Cattenoz, elle part en mission en Irak dans les camps auprès de populations civiles réfugiées fuyant la guerre et Daesh, et spécialement auprès des enfants….